13 novembre 2012

O SAFARI / TAXI EP



Jamais la synth-pop en français dans le texte n'aura été si classieuse.
Après le tube entêtant et qui ne donne qu'une envie : celle de shaker son body Taxi, les rennais O Safari sortent la totale : l'EP Taxi, six titres colorés et addictifs.

Le "problème" avec O Safari, c'est qu'à la première écoute on est perplexe mais on ne peut s'empêcher de s'en remettre une couche, puis une autre, puis le fait que Le Mouv passe en boucle le single ne nous dérange plus. Étrange sensation.
Tout s'ouvre avec St. Vincent, une introduction instrumentale toute en puissance aux samples dignes d'un fantastic movie époque Retour Vers Le Futur, un beat lourd et entraînant, sorte d'entrée magistrale dans l'ambiance synth de O Safari... On les imagine déjà se dandiner contre leurs claviers sur un rythme décadent.
Les titres s'enchaînent ensuite, le single Taxi, puis un titre mélancolique rétro La Fille Et Le Garçon et sa basse rappelant une production à la Joseph Mount. S'inspirer sans plagier. On aime aussi Satellites, le titre qui semble le plus assumer des influences eighties, Indochine mais en mieux. Chaque morceau est porté par la voix fluette de Julien Vignon, donnant aux paroles une vraie envergure sensuelle, à l'image de la ballade clôturant l'EP, Television, chanson d'amour aux textes complètement bluffant : savoir parler du monde brut (feuillon, programme TV...) et le rendre le plus poétique du monde...

Cet EP amène à penser que O Safari n'a pas fini son petit bout de chemin dans cette savane des musiques actuelles, écartant sur le bas côté Juveniles qui avait amorcé l'affaire. Quand un rennais arrive un rennais s'en va...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire