18 juin 2012

LIVE REPORT : VIENNE MON AMOUR !


Jeudi, l'Autriche était à l'honneur à la Flèche d'Or pour la soirée Vienne Mon Amour ! L'ancienne gare de Charonne accueillait en effet quatre artistes pour la soirée, à l'image de la réussie Helsinki Mon Amour... Le public a été accueilli par les sons discrets de la marginale Monsterheart, le temps que Vienne se diffuse dans la salle. 
Clara Luzia ouvre le bal sur scène.



Issue de la scène indie / folk, l'artiste est pourtant discrète sur les scènes de France. Elle propose avec ses trois compères de scène une pop fragile, des accents alternatifs, des sons aériens, le tout orchestré par une voix cassée et discrète, s'offrant parfois des envolées en puissance émouvantes. 

Sur le chemin qui mène à son nouvel album "The Range", qui sortira en septembre, Clara Luzia possède déjà quelques titres piliers du set comme, extrait dudit album, "Morning Light", une vraie course, un morceau où les chœurs viennent sublimer les mélodies ou encore "Queen Of The Wolves", une ballade soutenue par des cordes.

C'est un vrai coup de cœur pour cette artiste qui a su, devant une petite salle, se donner généreusement, un sourire quasi permanent et une belle complicité avec ses musiciens.


Vient ensuite le groupe Ginga, un band à l'énergie exceptionnelle, mené par un foudroyant chanteur guitariste, accompagné d'un violoniste aux tendances batteur, d'un claviériste hipster, d'un bassiste mettant quatre titres à se dévergonder, et d'un batteur sautillant. Le groupe a su composer de vrais titres "tubesques", mais également des morceaux plus new-wave et des ballades parfois trop mielleuses. C'est dans les parties plus énergiques et où ils peuvent jouer fort que les musiciens de Ginga mettent en exergue leur fougue autrichienne.

La soirée se finira avec les compositions véritablement envoûtantes et organiques de   Bernhard Fleishmann, issu du label Morr Musique. S'offrant parfois quelques chants, il s'adonne à éveiller la dimension onirique en chacun de nous. Un moment véritablement beau.

L'Autriche nous a surpris. Cette scène pas forcément connue pour ses musiques actuelles à pourtant prouver, à l'image d'Helsinki ou de Stockholm, qu'elle a de la ressource musicale ! On a déjà hâte de découvrir quelle autre ville sera mise à l'honneur par Super! pour une nouvelle soirée sous le signe de la découverte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire