12 novembre 2011

ALDEBERT / LES MEILLEURS AMIS


Après être retourné en enfance avec Enfantillages et avoir fêter ses dix ans (de scène), Aldebert, Besac représente, a sorti le 31 octobre dernier, oui, je sais qu'à l'époque de l'Internet et du zapping, ça fait un bail, Les Meilleurs Amis, un des meilleurs album de l'artiste, sans hésiter... On en parle.

Il ne faut pas se voiler la face, quand on propose un album comme Enfantillages, un album anniversaire (J'ai 10 ans), ne peut pas rassasier la faim musicale du public d'Aldebert. Depuis plusieurs mois, lui et son équipe de troubadours proposaient sur le net des "journaux de l'album", sortes de mises en bouche efficaces dévoilant les coulisses de la préparation d'une nouvelle galette. 31 octobre, la dégustation commence.
Aldebert propose là un album qui, pour moi, dessine au mieux l'énergie incroyable et les émotions que l'on ressent en live. Les textes sont des plus fins, jouant toujours avec les mots et proposant des histoires émouvantes, parfois nostalgiques.
Les histoires restent terre à terre mais la poésie d'Aldebert tant dans les textes que dans la musique (la même équipe propose toujours un certain renouveau, bravo) rend chaque chanson un peu ciel à ciel. Le meilleur exemple est peut-être Un dernier foot sous Chirac. On aime Sur ton berceau, chanson au refrain entêtant et poétique. Trop belle pour moi une chanson qui représente si bien Aldebert, une chanson d'amour, un défi impossible, une musique gaie, des textes remplis d'humour, mais la force d'Aldebert est bel est bien que l'on se dit toujours, celle-ci, on ne la jamais entendu !
Le gars de Besançon revient et propose le meilleur album de sa carrière plus toute jeune maintenant, à plus de dix, il a toutes ses dents ! 
Pour citer Trop Belle sur moi "je peux compter sur les doigts de la Vénus de Milo" le nombre de mauvaises chansons sur Les Meilleurs Amis.

Retrouvez Aujourd'hui avec Aldebert




Une session acoustique Les Coups de pieds à la Lune

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire