13 octobre 2011

FRÀNÇOIS AND THE ATLAS MOUNTAINS / E VOLO LOVE


On avait adoré Plaine Innondable, précédent album de Frànçois and the atlas mountains, proposant une pop aérienne et dansante. Ici, nouvel album, E volo love, une réponse aux espérances d'un public impatient, on en parle. On en parle car on a aimé.

E volo love, un nouveau pas de Frànçois and the atlas mountains après l'entrée dans le label Domino, la première signature française, prestigieux.

Ce nouvel opus propose onze titres d'une cohérence travaillée, entre intimisme et sensations dansantes, l'album amène l'auditeur à passer d'émotions diverses, d'état d'écoute différents, de vraies pauses aux vraies explosion.
E volo love s'ouvre avec Les Plus beaux, un titre aux sonorités exotiques et au rythme bien taillé qui amènent à la voix de Frànçois Marry, toujours délicate et légère. Cette première chanson en français prépare en fait à une véritable entrée dans un voyage solaire, à l'image de l'art work de l'album, des titres avec une chaleur omniprésente. Seraient-ce les influences de sons africains ?
Alternant entre le français et l'anglais, les textes proposent toujours une poésie et une facette rêveuse qui correspond parfaitement à ce quator masculin hors du temps, qui, sourires aux lèvres, va entamer une tournée importante, le public étant impatient.
Depuis le passage chez Domino (rappelons que Plaine Inondable, le précédent opus était sur le label bordelais Talitres et le premier album, Her River Raves Recollections, sur Another Record), la promo du groupe charentais a été intensive, on n'a jamais autant parlé de Frànçois and the atlas mountains... un bien ou un mal ? L'indépendance et la liberté du projet est tellement significative et artistiquement parfaite qu'il serait dommage de voir ces quatre un peu trop s'éloigner des rails qui leur collent si bien à la peau.

E volo love est sorti le 3 octobre dernier.

Le clip de Piscine, un titre phare du nouvel album.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire