21 septembre 2011

THE NARCOLEPTICS DANCERS / NEVER SLEEP


Le groupe The Narcoleptics Dancers, c'est l'histoire de Melody Von Kappers et d'Anton Louis Jr. En fait, ce sont un frère et une sœur qui ont grandi dans deux pays différents qui se sont rencontrés lors de l'enterrement de leur père et qui se sont réunis par la passion de la musique.

Belle histoire.
Elle écrit et chante. Anton compose. Animés par une créativité débordante, ils écrivent et composent jour et nuit, infatigables. Des chansons douces, fraiches, légères, poétiques, énergiques, optimistes tels qu'ils sont sur la scène et dans la vie. C'est une pop légère, oui qu'ils proposent, des morceaux efficaces et délicats qui se mêlent à des propositions plus folk, des ballades.
Sans présenter un projet innovant ou unique, The Narcoleptics Dancers ont réussi à créer une petite bulle musicale agréable qui ne peut que faire l'unanimité.
On aime la voix suave et arienne de Melody qui rappelle parfois dans certains tons l'extravagante Olivia B. de The Do.
On aime aussi le titre décalé, flirtant avec le disco-rock presque punk du titre In The dark, un bonus qui donne une conclusion de l'album un peu déroutante, une belle ouverture pour le groupe.
Cachés derrière leurs coupes de cheveux, hommages à leur père soit-disant, le frangin et la frangine ont su sortir un premier album, Never Sleep (dans les bacs depuis le 22 août en France) à l'image de cette pop musique qui les a réuni, un projet intime et très personnel que l'on écoute avec plaisir pour une petite dose de fraicheur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire