5 septembre 2011

NADÉAH / VENUS GETS EVEN


Après l'EP Odile, Nadéah avait largement su nous mettre l'eau à la bouche. La belle australienne, enfin, propose Venus Gets Even, un vent de fraicheur, un album accompli, à ranger dans la catégorie Best OF 2011.

The Odile EP était une mise en bouche, il est vrai, réussie. Néanmoins, quatre chansons, c'est trop peu. On ne connaissait qu'une petite facette de l'artiste dont on devinait déjà le talent. Un grain de folie mais des textes forts, c'est un des ingrédients phares de Nadéah.
Chaque piste est un petit concert sauvage, des émotions vives de moments présents, des rythmes fous, des discordances vocales improbables, des morceaux posés et délicats, Nadéah séduit sans conteste.
La chanteuse parle, entre autres, d'amie dans les asiles, de paralysie, et pourtant l'album sonne comme un projet frais et rythmé. Nadéah, transforme à chaque morceau le style, passe sans complexe et difficultés à des morceaux relativement orchestrés à de vrais piano-voix, donnant un relief aux textes et aux émotions non négligeables des paroles, des émotions vraies mises en avant, de la mélancolie à l'amour, elle pose cartes sur tables.
Pourtant, on le disait, Nadéah n'hésite pas à brouiller les pistes. Hurricane Katrina pose des rythmes de fanfares, relancés à foison par des cuivres, et le texte évoque pourtant la tension d'une relation amoureuse. Un ouragan musical au milieu de l'album, un tourbillon pétaradant, des émotions, oui.

Vocalement, Nadéah est une mine d'or, tout ce qu'elle chante se transforme en un bijou. Chuchotés, hurlés, parlés, les textes de Venus Gets Even sont forts, vrais, presque palpables. La bête de scène qu'est cette belle blonde a réussi à transmettre les caractéristiques du live, un jeu avec le public que l'on ressent en tant que simple auditeur, le sourire, la folie de Nadéah c'est la vie !
On adore, encore et encore, écoutez, fermés les yeux et laissant entraîner dans l'ambiance riche et intarrissable d'une artiste exceptionnelle.

VENUS GETS EVEN : sortie le 19 septembre

Découvrir le clip Odile, le titre d'ouverture de l'album.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire