20 juillet 2011

MELTONES / NEARLY COLORED



La machine My Major Major a encore frappé, du pop rock, des titres efficaces, Meltones, un groupe en devenir plein d'avenir.

Inspiré sans aucun doute de groupes pop anglais, de monstres sacrés tels Phoenix ou The Kooks, Meltones est composé de quatre garçons, ne dites pas dans le vent... En effet, leurs diverses inspirations se ressentent certes dans les morceaux du premier album Nearly Colored mais c'est une véritable patte pop rock, un style délicat et à la fois entraînant que Meltones propose. 
Ouvrant ledit album sur la chanson Audrey, le quatuor emmène dans des divagations envoûtantes et aériennes que le refrain appuie. On entre dans l'univers si agréable de Meltones.

Mais il y a une chanson, un single, un déjà tube, Don't Stop Breathing, un titre ficelé en véritable chanson pop qui prend l'oreille sans jamais la lâcher, un rythme simple que la voix du chanteur vient transformer en un excellent cocktail musical.
Les morceaux s'enchaînent dans une réalisation aux finitions impeccables menée par Philippe Zdar, membre de Cassius, un réalisateur dont le groupe rêvait, enchanté par le projet Meltones, Zdar a dit oui, une preuve de plus de l'avenir prometteur du groupe. Le réalisateur qui avait travaillé avec Phoenix a su donner une véritable maturité et un style posé au très jeune groupe pour ne pas que cela ressemble à tout ce que l'on trouve dans l'immense bordel musical pop rock actuel.
La recette Meltones fonctionne et séduit, on aime, on devait les rencontrer mais malheureusement tout fût contre moi, une autre fois sûrement !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire