30 mars 2011

EN LIVE (chronique) : PUGGY


Petit club. Ambiance déjà chaude. Mardi soir.
Puggy
Après une interview vraiment intéressante et conviviale (ces mecs sont chouettes), j'ai hâte de retrouver Matthew, Romain et Ziggy sur scène. 
Une guitare, une batterie, une basse, un clavier et voilà que le groupe sort une énergique communicative et enjouée pendant plus d'une heure et demie. Un moment où le trio belge dans un état proche de la transe musicale, dévore chaque note de leur répertoire comme un dessert orgasmique. Terriblement érotique, oui. Un concert qui vous emmène avec grâce, charme et volonté dans l'univers de Puggy, plus rock sur scène que sur l'album mais qui ne peut que ce vanter des performances et de la souplesse (si bien physique que vocale) du chanteur anglais Matthew. Connaissant parfaitement les mécanismes "applause", "sing" et "make noise" du public chauffé comme jamais, Puggy va passer des titres ultra connus du superbe Something you might like à leurs premières amours musicales, plus discrètes que le public découvre avec joie.
Ils m'ont confié que la musique pour eux c'est aussi de l'impro, se surprendre, jouer et expérimenter tout le temps, un labo sonorisé à cent décibels ce soir qui dégage une générosité mais aussi de véritables moments d'écoute attentive, (re)découvrant le sens de chaque chanson.
"Je ne pourrais pas faire de reggea" lance Matthew en interview et c'est pourtant des bribes de Stand up for your rights que le groupe insère dans une instru monumentale. Tout prend du relief avec eux, même les mimiques charmeuses du batteur, Ziggy, qui se lance dans le rôle du chanteur. Pari gagné. Une reprise personnalisée de Brel et encore une chanson et déjà le groupe part sous les applaudissements d'un public conquis. Surprenant car lointain et proche de l'album, Puggy trouve une maturité pop rock que le public français devrait se prendre plus souvent dans la gueule.
Un vrai moment belge... anglais... suédois... français ? Non... Puggy.
Seulement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire