13 mars 2010

MUSIQUE : COEUR DE PIRATE

J'étais hier au concert de l'amie du pays froid Québec, Cœur de Pirate.
Le public était d'une moyenne d'age de 17 ans et dans une phase hystérie cannibale des années 90. Feuilles A4 avec paroles des chansons, cœur avec les doigts, petit mot doux enroulé dans du ruban, lancé sur scène (mais pas vu par l'artiste !), hurlement de garçons pré pubères (ou peut-être était-ce des demoiselles, la confusion, à cet âge, est courante), vague avec les bras, pleurs, photos avec flash et bruit déclencheur, coupe de cheveux has been, des "super" pendant une heure et demie, des "chut", des "oh oh oh !", des "une autre", l'horreur, quoi.
A la limite du concert gâché par ce groupe pour qui une paire de baffes bien placées serait l'unique solution, j'apprécie néanmoins.
Dynamique et cocote, Cœur de Pirate surprend ("elle a la pêche !"). Du haut de ses 19 ans et de ses Victoires de la musique, elle enchante le public avec les "tubes" mais aussi avec de nouvelles créations (à quand le second opus ?). (Bien) entourée de quatre virtuoses jouant de tout tout le temps (violon, batterie qui envoie gros, guitares, clavier, synthé, basse, violoncelle...) elle joue à la timide, cachée derrière sa mèche et ses touches blanches, elle parle pourtant de tout, de ses ex et de la mort, mais comme les gamines du public n'écoutent pas les paroles, les chansons "sérieuses" (dixit Béatrice Martin), les font ricaner. V'lan dans ta gueule, assied-toi.
Cœur de Pirate alterne entre dynamisme et intimisme, du grave au naïf, cocktail bien mature pour la petite matelot.
Mais le mieux, c'est quand cette jeune pianiste éclate de rire pendant ses chansons, sourit et chante du bout des lèvres crispées, alors là, on ne résiste pas, on part en mer avec elle, embarcation de touches noires et blanches, mer agitée par les histoires amoureuses, par les histoires de jeunes filles, à l'horizon, rien, seulement une grande carrière, et un soleil passionnel pour couronner le tout, Cœur de Pirate, Cœur de Pirate...
Comme je trouve un certain charme aux photos ratées, je mets celle-ci en plus, en bonus !

1 commentaire:

  1. Comment ça ratée !!!!
    Ca donne une effet de mouvement pour dire "comme si vous y étiez!"

    RépondreSupprimer