7 mars 2010

AUX VICTOIRES DE LA MUSIQUE 2010


Invité aux Victoires de la musique, 6 mars 2010.
Résumé d'une soirée.
Jean-Luc Delarue n'est pas fait pour présenter ce genre d'émissions
Les animations de fond de scène sont vraiment à chier
Izia explose tout sur scène
Revolver, bonne surprise sur scène
On retiendra le "putain" de joie d'Izia, d'ailleurs on retient beaucoup Izia
Nagui est suivi en permanence de une, deux, trois, quatre personnes
Jean-Luc Delarue cite Voltaire
Nagui cite Bézu
Pendant qu'un groupe joue, une trentaine de personnes, non filmées se précipite sur scène pour changer les instruments pour le groupe qui suivra
Une régisseuse scène aux cheveux genre Sonia Rykiel court partout, chuchote à l'oreille de Nagui, antenne dans 3, 2, 1
Le chauffeur de salle n'a pas de rythme
La personne assise derrière moi en a mais si elle pouvait arrêter de taper du pied et de faire tremplin tout le gradin, ça m'arrangerait
Quatre euros la canette de Kro
Quatre heures de direct
Les robes d'Olivia Ruiz sont vraiment chouettes
Qui sera récompensé de la chanson originale de l'année (on installe un piano sur scène mais on filme Nagui, suspense, ouverture de l'enveloppe, il n'y a qu'un piano sur scène...) alors ? Coeur de Pirate et, tiens, elle va jouer au piano... suspense un peu raté, mais ça, on ne le voit pas à la télé
Minuit et demi, sortie du Zénith de Paris, joli tee-shirt, cd promo à la main : dedans 28 degrès, dehors 1 degrès
Paris la nuit, 
Les flics en gilet fluo sifflent à tout va, ils seront nominés l'année prochaine pour la catégorie "musique urbaine"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire